PROJET DEMI LUNE DES COSNES
 
La Citadelle de Blaye bien qu'inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1925 a faillit disparaître dans le courant des années 30.
En effet le port de Bordeaux exploita à cette époque la Carrière des Côsnes pour endiguer l'érosion maritime de la Pointe de Grave.
Il obtint du ministère de la guerre de l'époque l'autorisation de la démolition de la demi lune des Cônes ainsi que l'accord du Ministère des Beaux-Arts. Les travaux commencèrent en 1936 mais furent stoppés grâce à l'action de plusieurs personnalités,ayant à leur tête le sous-préfet Jacques Guillemot ainsi que le maire de Blaye Julien Doré.
Le journaliste local Paul Raboutet donna une ampleur nationale à cet évènement ce qui conduisit à l'interruption des travaux.
L'année suivante en 1937 , la Citadelle de Blaye fût classée monument historique et ainsi cette merveille de l'architecture militaire fût sauvée.
Le 7 juillet 2008 elle fût classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.
 
 
 
La demi lune du Cosne ne fût pas détruite entièrement mais n'a jamais été reconstruite laissant la Citadelle de Blaye orpheline d'un élément constitutif du système de défense imaginé par les architectes militaires de l'époque.
La faisabilité du projet de reconstruction de cette partie manquante est la même que pour les échauguettes.
A l'instar du clos de l'Échauguette dans le Bastion du port , il serait possible d'utiliser la surface de cette demi lune.
Nous avons penser par exemple à un verger/potager ( "Le verger de la Citadelle") qui pourrait produire des fruits et légumes dont les récoltes seraient offertes au "Restos du Coeur".
Il se trouve que pour alimenter un "Verger/Potager" il faut de l'eau et si l'on regarde bien le plan de la Citadelle ci-dessus , la demi lune du Cosne (19) se trouve munie d'un puit (24) : le puit du quartier du Cosne qui servait à alimenter les soldats dans cette partie de la Citadelle. Même si le puit a été bouché , la source est toujours là et l'eau serait gratuite. D'ailleurs la végétation luxuriante qui s'est développée témoigne d'une forte présence d'eau en sous-sol.
 





 

 

    Mentions légales          Contactez nous          Nos Partenaires          Boite à Idées